• Poste de chercheur post-doc – durée de 12 à 24 mois
    Poste de chercheur post-doc – durée de 12 à 24 mois

    Poste de chercheur post-doc – durée de 12 à 24 mois

    Actualités, Offres d'emplois- Posté le : 9 juillet 2019
  • Modes de subjectivation de la souffrance en cancérologie

    Financé par le programme interdisciplinaire « La personne en médecine » (LPEM) Université de Paris

    L’activité de recherche portera sur les processus de subjectivation des patients atteints de cancer, et plus largement encore sur les répercussions psychosociales et intrapsychiques des maladies cancéreuses, en particulier les leucémies, chez l’adolescent, le jeune adulte et l’adulte. Ces répercussions font suite aux traitements médicaux lourds et potentiellement traumatiques subis par ces patients et leur entourage familial (hospitalisations répétées, greffes de moelle, séjours en soins intensifs, etc.). Les répercussions psychosociales de ces traitements lourds sur le personnel soignant peuvent également entrer en ligne de compte.

    Cette activité de recherche s’inscrira dans l’orientation interdisciplinaire qui caractérise le programme « La personne en médecine » (http://lapersonneenmedecine.uspc.fr/). Ce programme ancre ses recherches dans les réalités de terrain des acteurs de la maladie (malades, professionnels de santé, étudiants en médecine et en santé). Une dimension participative où les professionnels et les patients participent à la coproduction des connaissances et à leur diffusion caractérise également sa démarche.

    En conséquence, ce poste de post-doc s’adresse à des candidats ayant préalablement soutenu une thèse de doctorat en sciences humaines et sociales (SHS). La thématique de recherche doit avoir porté sur le champ médical au sens large.

    Le candidat s’intégrera dans une équipe de chercheurs-doctorants, d’enseignants-chercheurs, et de cliniciens (équipe sciences humaines à l’IUH – St. Louis dirigée par le Pr. N. Boissel, le Pr. K.L. Schwering, et Elise Ricadat, MCF). Il participera à la rédaction d’articles en anglais à partir de données issues de recherches déjà menées par l’équipe. Il construira des projets de recherche (revue de la littérature, méthodologie, etc.) en vue de la soumission pour des appels d’offres à venir. Il participera à des projets de recherche en cours.

    Les compétences attendues pour ce poste :

    • –  un cursus universitaire de qualité (notes aux mémoires de M1 et de M2 ; thèse avec mention)
    • –  une bonne connaissance du champ médical et/ou du champ de la santé
    • –  la maîtrise de l’anglais, y compris à l’écritSeront considérés comme des atouts :
    • –  une expérience dans la mise en œuvre de projets de recherche qualitative et/ou quantitative dansle champ de la médecine.
    • –  la publication d’au moins un article en langue anglaise dans une revue avec comité de lecture.Les candidat.e.s doivent adresser leur CV, copies de diplômes, et lettre de motivation au plus tard le 1er septembre 2019 à minuit au Pr. Karl-Leo Schwering (schwering@univ-paris13.fr) et à Madame Elise Ricadat (elisericadat@gmail.com).

      L’entrée en fonction sera immédiate, et au plus tard le 1.10.2 019.