Team

Les responsables du Programme :

 

Céline Lefève, maître de conférences en philosophie à l’Université Paris Diderot, chercheuse à l’UMR 7219 – SPHERE, directrice du Centre Georges Canguilhem, centre de recherches en histoire, philosophie et éthique des sciences et de la médecine (Institut des Humanités et Sciences de Paris). Ses recherches portent sur la philosophie de G. Canguilhem ; l’autonomie du patient contemporain ; l’expérience de l’après-cancer du sein ; l’éthique du soin ; l’apport des humanités à la formation médicale. Auteur de Devenir médecin, Puf, 2012, co-directrice de Médecine et sciences humaines. Manuel pour les études médicales, Les Belles Lettres, 2007 ; La Philosophie du soin. Ethique, médecine et société, Puf, 2010 ; Soin et subjectivité, Puf, 2011 ; La Clinique. Usages et valeurs, Seli Arslan, 2013 ; La médecine du tri. Histoire, éthique, anthropologie, Paris, Puf, 2014. Vice-présidente du Collège des enseignants de SHS en Médecine et en Santé (COSHSEM) ; créatrice d’enseignements innovants, utilisant notamment le cinéma, de la PACES aux masters, à l’UFR de médecine de Paris Diderot.

 

François Villa, Professeur de psychopathologie à l’UFR Etudes Psychanalytiques de l’Université Paris Diderot. Responsable de l’axe Psychanalyse et médecine du Centre de Recherches Psychanalyse, Médecine et Société (CRPMS). Ses recherches portent sur les limites (bords internes) de la psychanalyse et interrogent les incidences sur le psychique des maladies somatiques et les processus d’individuation dans le travail de culture. Il collabore aux Projets Investissements d’Avenir tels que le LabEx pluridisciplinaire Who Am I ? Déterminants de l’Identité : de la molécule à l’individu (membre de son Comité exécutif), l’IHU Saint Louis Institut (responsable du pôle SHS). Il est l’auteur d’une centaine de contributions dans des revues internationales et nationales qualifiantes et dans des ouvrages collectifs. Il a publié aux Puf : La Puissance du vieillir (2010) et Le caractère dans la pensée freudienne (2009).

 

 

 

Le bureau : 

 

Sylvie Fainzang, anthropologue de la santé, directrice de recherches à l’INSERM, CERMES 3 – CNRS UMR 8211, Université Paris Descartes. Co-responsable de l’axe de recherches 1. Ses thèmes de recherche sont les dimensions sociales et culturelles des comportements face à la santé et à la maladie ; les usages sociaux des médicaments ; les normes et déviances dans le champ de la santé ; l’information du patient ; le mensonge dans les relations médecins-malades ; l’automédication et l’autonomie des malades ; la gestion profane des risques médicamenteux. Auteur entre autres de An Anthropology of Lying: Information in the Doctor-Patient Relationship, Farnham, ASHGATE, 2015 ; L’automédication ou les mirages de l’autonomie, Paris, Presses Universitaires de France, 2012 (PRIX PRESCRIRE 2013) ; Farmaci e società. Il paziente, il medico e la ricetta, Milano, Franco Angeli, 2009 ; Curar-se do álcool: antropologia de uma luta contra o alcoolismo, Niteroi/Rio de Janeiro, Intertexto, 2007 ; La relation médecins-malades: information et mensonge, Paris, Presses Universitaires de France, 2006 ; Médicaments et société. Le patient, le médecin et l’ordonnance, Paris, Presses Universitaires de France, 2001. Elle est rédactrice en chef de la revue Anthropologie & Santé.

 

Céline Lefève, maître de conférences en philosophie à l’Université Paris Diderot, chercheuse à l’UMR 7219 – SPHERE, directrice du Centre Georges Canguilhem. Co-responsable de l’axe de recherches 3.

 

Pr Bernard Pachoud, professeur de psychopathologie, psychiatre, Centre de Recherches Psychanalyse Médecine et Société, Université Paris Diderot. Responsable de l’axe de recherches 2. Ses thèmes de recherche se situent à l’interface entre Psychopathologie et Sciences Humaines et Sociales. Ses recherches porte sur les notions de handicap psychique, de réhabilitation psychosociale et de rétablissement ; sur l’étude des troubles psychotiques de l’identité et de leurs déterminants ; sur l’intérêt clinique et pratique des travaux contemporains en philosophie morale et politique sur la notion de « care ».

 

Karl-Léo Schwering, maître de conférences HDR en psychopathologie, Centre de Recherches Psychanalyse Médecine et Société, Université Paris Diderot Etienne Seigneur, onco-psychiatre, Institut Curie. Co-responsable de l’axe de recherches 1. Ses thèmes de recherches sont les conséquences psycho-sociales des maladies graves, en particulier chez les enfants et les adolescents ; les processus de construction identitaire chez les enfants et les adolescents (identifications et subjectivations) ; les dispositifs médicaux à l’hôpital : quelles conséquences pour le vécu du corps propre et les processus de subjectivation ? ; les enjeux psychiques de la transplantation d’organes ; l’intervention du psychologue clinicien dans des champs cliniques où la visée n’est pas psychothérapeutique (Services de médecine spécialisée) ; la psychanalyse et les pratiques cliniques hors cure : psychothérapie, accompagnement, soutien, guidance, interventions de crise, consultations thérapeutiques etc. ; la psychothérapie d’enfant. Étude des modalités de l’interprétation en clinique infantile au travers des grandes figures de la psychanalyse de l’enfant ; et notamment : M. Klein, A. Freud, D. Winnicott, F. Dolto. Parmi ses derniers ouvrages : SCHWERING K.L. (2012, sous la direction de), Se construire comme sujet, entre filiation et sexuation, Erès, Toulouse, 203 pp.

 

Sophie Vasset, maîtresse de conférences en littérature anglaise, Université Paris Diderot. Co-responsable de l’axe de recherches 3. Elle étudie la médecine et la littérature du 18e siècle en Grande Bretagne.  Elle s’intéresse à plusieurs sujets qui permettent de croiser les questions d’histoire de la médecine et les questions de représentation: l’inoculation, la douleur, la prévention, la saignée, la folie, ainsi que les récits de maladies au 18e (goutte, maladie de la pierre, variole, vérole, hypochondrie et hystérie…). Elle travaille actuellement sur le récit et la maladie, et sur l’histoire culturelle de la stérilité. Elle s’intéresse à plusieurs sujets qui permettent de croiser les questions d’histoire de la médecine et les questions de représentation: l’inoculation, la douleur, la prévention, la saignée, la folie, ainsi que les récits de maladies au 18e (goutte, maladie de la pierre, variole, vérole, hypochondrie et hystérie…).

 

François Villa, Professeur de psychopathologie à l’UFR Etudes Psychanalytiques de l’Université Paris Diderot.

 

 

 

Le Comité Scientifique et de Pilotage du programme :

 

Pr Corinne Alberti, UMR 123 Epidémiologie clinique et évaluation économique appliquées aux populations vulnérables, Hôpital Robert Debré, Université Paris Diderot

 

Pr Jean Claude Ameisen, immunologiste, Université Paris Diderot, président du Comité Consultatif National d’Ethique

 

Claire Beaudevin, anthropologue de la santé, CERMES 3 – CNRS UMR 8211, Université Paris Descartes

 

Aude Béliard, maîtresse de conférences en sociologie, CERMES 3 – CNRS UMR 8211, Université Paris Descartes

 

Pr Nicolas Boissel, unité fonctionnelle d’Hématologie Adolescents et Jeunes Adultes (AJA) de l’hôpital Saint-Louis, Université Paris Diderot

 

Claude-Olivier Doron, maître de conférences en histoire et philosophie des sciences, SPHERE, Centre Canguilhem, Université Paris Diderot

 

Emmanuelle Fillion, maîtresse de conférences HDR, MSSH/Ecole des Hautes Etudes en Santé publique

 

Sylvie Fainzang, anthropologue de la santé, directrice de recherches, CERMES 3 – CNRS UMR 8211, Université Paris Descartes

 

Jean-Paul Gaudillière, historien, directeur de recherches, CERMES 3 – CNRS UMR 8211, Université Paris Descartes

 

Guillaume Lachenal, maître de conférences en histoire des sciences, SPHERE, Institut Universitaire de France, Université Paris Diderot

 

Céline Lefève, maîtresse de conférences en philosophie de la médecine, SPHERE, Centre Canguilhem, Paris Diderot

 

Pr Vinh-Kim Nguyen, anthropologue de la santé, Collège d’Etudes Mondiales, Université de Montréal et d’Amsterdam

 

Pr Bernard Pachoud,  professeur de psychopathologie, psychiatre, Centre de Recherches Psychanalyse Médecine et Société, Université Paris Diderot

 

Pr Benoit Schlemmer, Doyen de la faculté de médecine, Université Paris Diderot

 

Karl-Léo Schwering, maître de conférences HDR en psychopathologie, Centre de Recherches Psychanalyse Médecine et Société, Université Paris Diderot

 

Pr Didier Sicard, professeur émérite de médecine interne Université Paris Descartes, président d’honneur du Comité Consultatif National d’Ethique

 

Stéphanie Smadja, maîtresse de conférences en stylistique et linguistique française, Centre d’Etudes et des Recherches Interdisciplinaires Lettres Arts et Cinéma, Université Paris Diderot

 

Pr Olivier Soubrane, Chef du Service de Chirurgie Hépato-Biliaire et de Transplantation Hépatique à l’Hôpital Beaujon, Clichy, Université Paris Diderot

 

Pr Dominique Thouvenin, professeur de droit de la santé, Ecole des Hautes Etudes en Santé publique

 

Maaike van der Lugt, maîtresse de conférences en histoire médiévale, SPHERE, Institut Universitaire de France, Université Paris Diderot

 

Sophie Vasset, maîtresse de conférences en littérature anglaise, Université Paris Diderot

 

Livia Velpry, maîtresse de conférences en sociologie Université Paris 8 et CERMES 3 – CNRS UMR 8211

 

Pr François Villa, professeur de psychopathologie, Centre de Recherches Psychanalyse Médecine et Société, Université Paris Diderot

 

Pr Frédéric Worms, professeur de philosophie, Ecole Normale Supérieure

Team

Les responsables du Programme :

Le bureau :

Le Comité Scientifique et de Pilotage du programme :