• Ciné-club « Barberousse. Médecine et soin au cinéma » : le programme du 1er semestre 2018 !

    Ciné-club « Barberousse. Médecine et soin au cinéma » : le programme du 1er semestre 2018 !

    Colloques
    Du samedi 20 janvier 2018
    au samedi 07 avril 2018
    Nouvel Odéon, 6 rue de l’Ecole de médecine, Paris 6ème.

    Le « Ciné-club Barberousse. Médecine et soin au cinéma » se poursuit en 2018, un samedi par mois à 10 h 30 au Nouvel Odéon, 6 rue de l’Ecole de médecine, Paris 6ème.

    Ces projections visent à faire sentir et comprendre l’épreuve intime et sociale des personnes malades et de leur entourage, mais aussi la diversité et la richesse des relations de soin.

    Attendre un diagnostic. S’entendre annoncer une maladie grave. Etre hospitalisé(e). Vivre avec une maladie chronique ou un handicap. Aller mieux. Prendre soin d’une personne malade et l’accompagner. Devenir médecin ou soignant. Travailler à l’hôpital. Autant d’expériences dans lesquelles nous plongent certaines œuvres majeures du cinéma, documentaire et de fiction. Des films qui donnent corps et voix aux personnes qui font la médecine, patients comme professionnels de santé, et qui rappellent que nous sommes tous vulnérables et, à titres divers, soignants et soignés. Ces films font percevoir les valeurs et les difficultés du soin, comme l’avait fait Akira Kurosawa dans Barberousse.

    Les projections sont suivies de discussions destinées à interroger les enjeux éthiques et politiques du soin que le cinéma aide à mieux voir et à mieux formuler. Elles sont animées par François Crémieux, directeur des Hôpitaux Universitaires Paris Nord Val de Seine (AP-HP), Jean-Michel Frodon, critique de cinéma et professeur associé à Sciences-Po, et Céline Lefève, maître de conférences en philosophie à l’Université Paris Diderot, co-responsable du Programme interdisciplinaire USPC « La Personne en médecine ».

    Prochaines séances en 2018 : 

    – 20 janvier 2018 : nous projetterons deux films : La maison est noire, Forough Farrokhzad, Iran, 1963, en collaboration avec le ciné-club « Cinémas d’Iran », et en présence d’Agnès Devictor, maître de conférences à l’université Paris I, spécialiste du cinéma iranien, et Vies, Alain Cavalier, France, 2000, en présence du réalisateur et du Professeur Yves Pouliquen, membre de l’Académie nationale de médecine
    – 3 février 2018 : Ce qu’il reste de la folie, Joris Lachaise, France-Sénégal, 2014, en présence de Guillaume Lachenal, historien et anthropologue de la médecine à l’université Paris Diderot
    – 10 mars 2018 : Osmosis Jones, frères Farelly, 2001
    – 7 avril 2018 : Cris et chuchotements, Ingmar Bergman, Suède, 1972
     

    Ce cycle s’adresse à tous, mais intéressera plus particulièrement professionnels de santé, étudiants en médecine et en santé, personnels hospitaliers, patients, aidants.
    ​Tarif unique : 6 euros. Il n’est pas nécessaire de s’inscrire au préalable.
    Les séances sont suivies d’un pot amical.