• Autour de Todd Meyers, Chroniques de la maladie chronique, coll. Questions de soin, PUF

    Autour de Todd Meyers, Chroniques de la maladie chronique, coll. Questions de soin, PUF

    Séminaires
    Le mercredi 04 octobre 2017
    de 17h30 à 19h30

    à l'Ecole Normale Supérieure

    29 rue d'Ulm

    Salle 235B.

    Le Séminaire International d’Etudes sur le Soin vous invite à une rencontre

    autour de l’ouvrage de Todd MEYERS, anthropologue, New York University Shanghaï

    Chroniques de la maladie chronique (parution : le 4 octobre)

    et autour de la collection « Questions de soin » aux Presses Universitaires de France

    le mercredi 4 octobre 2017

     

     

    La présentation de l’ouvrage par l’auteur sera suivie d’une table ronde avec Lazare Benaroyo, Céline Lefève, Claire Marin, Jean-Christophe Mino, Frédéric Worms et Nathalie ZaccaÏ-Reyners et d’un cocktail.

    Inscription recommandée : ariane.brehier@univ-paris-diderot.fr

    Pendant douze ans, Todd Meyers a observé, aux Etats-Unis, le quotidien de Beverly, une femme souffrant de plusieurs maladies chroniques. Il n’adopte pas la perspective du médecin ou du chercheur en santé publique, mais celle de l’anthropologue rencontrant une femme singulière et accompagnant son expérience. Il fait comprendre la manière dont elle donne sens à ses maladies, ses traitements, à son existence, au temps. Il raconte comment la maladie chronique s’installe dans son foyer, y reconfigure les relations familiales de soin, et aggrave des situations de précarité auxquelles les services et professionnels de santé ont des difficultés à répondre.

    Il décrit aussi comment la maladie chronique se conjugue au pluriel, offrant ainsi un autre regard sur la notion médicale, aujourd’hui centrale, de comorbidité.

    Il fallait cette enquête au long cours pour comprendre le sens humain du « chronique ». Elle montre combien vie et maladie chronique en viennent à s’entrelacer au point de se confondre.

    C’est aussi une réflexion émouvante sur la relation de l’anthropologue à son « objet »  d’étude : une femme de souffrance et de chair.

    Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Aude Bandini et Céline Lefève.